CITROEN Visa Chrono

* 1 OF 2500 * ETAT REMARQUABLE ! * PAS DE CORROSION ! *
* La Visa "Chrono", une machine à remonter le temps, un passeport pour les années 80 ! *

17.999 €
TTC
Année 1984
Immatriculation 30-01-1984
Kilométrage 14100 km
Carburant Essence
Puissance 90 cv
Couleur Blanc
Complément couleur Meije
Transmission Avant
Nombre de vitesses 5
Cylindrée 1360 cm³
Nombre de portes 4
Nombre de sièges 4
Type Occasion
Cylindre 4
Intérieur Tissu
Couleur Intérieur Bleu
Boite Manuelle
Carrosserie Citadine

Description du véhicule

- Châssis n° VF7VDR0000VR2394

- Origine française
- Entretien complet effectué récemment
- Etat remarquable!
- Aucune présence de corrosion!

Citroën lance en mars 1981 la Visa II qui succède à la Visa apparue en octobre 1978 au salon de Paris et conçue à partir de la Peugeot 104. Avec un design modernisé par Heuliez et un ambitieux programme sportif mis en chantier par Guy Verrier, le nouveau patron de Citroën Compétition, le constructeur se bat pour redynamiser les ventes de la Visa avant l'arrivée redoutée de la 205. Après le succès du Trophée "Visa Total" en 1981, Citroën lance en 1982 le "Trophée Visa International" en coopération avec Total et Michelin. Pour homologuer la Visa en groupe B, Citroën lance la série limitée "Trophée" à 200 exemplaires en 1982.

Pour capitaliser sur cette image sportive, le 24 mars 1982 Citroën présente la série spéciale Visa II Chrono au Bourget. Dérivé de la Visa Super X et conçue par Heuliez, la Visa Chrono est une série limitée à 1000 exemplaires, dans un premier temps. En effet, 1500 autres exemplaires s'ajouteront en juillet pour faire face une demande plus importante que prévu...

Les techniciens du Quai de Javel lui ont apporté de nombreuses modifications. Pour la rendre plus sportive et reconnaissable comme telle, la Visa Chrono va se parer d'une tenue de sport très voyante élaborée en collaboration avec Heuliez : élargisseurs d'ailes avant et arrière rivetés sur la carrosserie et peints dans la même teinte que le reste de l'auto (Le blanc Meije - AC 088), becquet arrière rouge, spoiler avant avec projecteurs longue-portée, et ses bandes bleues et rouges qui courrent sur la carrosserie. Il est à noter que les autres pays européens où fut commercialisée la Visa Chrono avaient des bandes au couleurs de leur drapeau.

La Visa Chrono était plus richement dotée de série que ses soeurs puisqu'elle avait deux rétroviseurs extérieurs et un essuie-glace arrière. Aucun option n'était disponible pour la Chrono.
L'habitacle était sérieusement revu avec un tableau de bord spécifique à cadrans ronds, très complet (Six cadrans ronds de marque Jaeger : tachymètre, compte tours, pression d’huile, montre à quartz, température d’eau et jauge à essence), une planche de bord en PVC bleu, des commandes clignotants et essuie-glaces traditionnelles (Suppression des originaux "satellites"), un volant sport à trois branches, des sièges baquet avec garnissage mixte jersey bleu France uni/Tep bleu, un pré-équipement radio.

Sous la capot on retrouve le moteur XYR de 1360 cm3 et ses 93ch. Déjà vu sous la capot de la Peugeot 104, il possède la particularité d'avoir la même huile pour le moteur et pour sa boîte 5 vitesses (Héritée de la Visa "Super X). Cette brillante mécanique possède un arbre à cames et une culasse spécifique ainsi que des pistons renforcés. Il n'a équipé que les modèles français de Chrono car les modèles exports reprenaient le moteur de la Visa GT (1360 cm3 - 80ch).
Le succès commercial de la Visa Chrono est réel puisque Citroën va finalement produire 1500 exemplaires de plus que prévu dès juillet 1982. L'objectif est donc atteint.

La Visa "Chrono", une machine à remonter le temps, un passeport pour les années 80 !

- Voiture livré avec Contrôle technique et Car-Pass

Confort

Radio

Extra

Feux anti-brouillards
Jantes Alu 13'
Sièges baquets
Suspension sport
Volant sport

Contact